by admin

juin 17, 2016
Commentaires fermés sur Parlons des plafonds de la loi Pinel et de l’interet de la defiscalisation 195

Pour profiter du dispositif de défiscalisation Pinel il est indispensable de respecter les différentes conditions qui s’y appliquent. Des conditions de plafonds liées à l’investissement, aux revenus des futurs locataires, aux prix du loyer.

Le plafond d’investissement Pinel

Un investissement Pinel est plafonné à 300.000€ dans la limite d’un double investissement maximum. Aussi une limite de 5500€ le mètre carré est imposé. Cette initiative vise à permettre à tous d’accéder à l’investissement et évite à la minorité de saturer le programme.

Le plafond sur le revenu locataire

Pour tous les logements acquis sous le dispositif Pinel, un plafond de ressources locataires est imposé. Des plafonds qui varient en fonction des zones éligibles où le logement se situe. Par la suite, les plafonds dépendent également de la situation du ou des futurs locataires. En d’autres termes s’il s’agit d’une personne seule, d’un couple, avec un ou plusieurs enfant(s) à charge, etc.

Le plafond de loyer

Un plafond de loyer est imposé pour assurer un bon rendement de location. Un moyen pour développer l’accès à un logement et donner l’opportunité à tous de louer selon ses revenus. Ce prix aide donc à maintenir une stabilité des prix de location. Ce plafond est calculé selon les zones éligibles du logement.

Ces différents plafonds qui régissent le dispositif de défiscalisation Pinel servent avant tout au gouvernement dans un but stratégique. Une stratégie qui permet d’équilibrer petit à petit le déficit entre l’offre et la demande de logement. Et ce déficit tend à faire flamber les prix des locations. Un déficit qui peut être radié grâce aux investissements locatifs Pinel et les conditions de plafonnement qui lui sont attachées. D’un autre côté, on peut constater la hausse des français propriétaires grâce à la loi Pinel et sa défiscalisation qui se révèle un avantage attirant.